Sang & Encre

Editions Fauves - Parution le 19 septembre 2019 - 18 euros

SANG & ENCRE est disponible sur le site Fauves Editions : http://www.fauves-editions.fr/.

 

 

TÉMOIGNAGE

"Après dix-huit mois de pertes de sang permanentes en raison de nombreux fibromes, j'ai été opérée d'une hystérectomie totale inter-anexielle. L'ablation chirurgicale du col et du corps de l'utérus n'est pas sans conséquence: absence définitive de règles, impossibilité irréversible de grossesse, ménopause post-chirurgicale (si associée à l'ablation des ovaires), et effets collatéraux - dont détresse psychologique.
Ma prise en charge a été longue et difficile en raison de la désorganisation de notre système de soins: absence d'écoute des personnels médicaux soit par manque de disponibilité, soit par manque d'intérêt, rendez-vous à plusieurs mois, manque cruel d'effectifs (médicaux et soignants), résultats d'examens égarés, absence de suivi psychologique...
Au-delà de mon témoignage et du long chemin que j'ai dû parcourir pour arriver au terme de cette prise en charge, je voudrais dénoncer les nombreux manquements auxquels j'ai dû me confronter, tout en me battant contre la maladie, pour améliorer le sort de celles qui devront traverser un jour prochain cette épreuve dans les larmes et le sang.
En France, plus de 70 000 femmes sont concernées chaque année. L'hystérectomie est la deuxième intervention chirurgicale chez la femme après la césarienne."

 

Consultante et conférencière, Isabelle Lévy intervient dans les établissements de santé depuis plus de vingt-cinq ans autour des rites culturels et religieux et du respect de la laïcité; elle est l'auteure de nombreux guides de référence autour de cette thématique. Passionnée de théâtre, elle publie des chroniques régulièrement sur le blog "Coup de Théâtre!" (www.coup2theatre.com).


Broché - format : 13,5 x 21,5 cm
ISBN : 979-10-302-0303-5 • À paraître le 19 septembre 2019 • 202 pages
EAN13 : 9791030203035
EAN PDF : 9791030212983

La presse en parle...

Interview sur le site infirmiers.com - rubrique Portraits de patients : https://www.infirmiers.com/ressources-infirmieres/ressources-infirmieres/hysterectomie-parler-blouses-blanches.html

Isabelle Lévy a dû subir une hystérectomie, c’est-à-dire l’ablation de l’utérus. Elle raconte cette épreuve et le tabou qui entoure cette opération dans un livre, "Sang et Encre", paru aux éditions Fauves. Découvrez son témoignage, en vidéo. 

Pourquoi j’ai écrit « Sang et Encre » ? Parce qu’il faut savoir que si la césarienne est la première intervention chirurgicale subie par les femmes, la seconde, c’est l’hystérectomie. 70 000* femmes en France par an sont opérées de l’ablation de l’utérus. C’est absolument incroyable, on n’en entend pas parler.  Isabelle Lévy, conférencière, consultante et auteur de l’ouvrage Sang et Encre, paru aux éditions Fauves, fait justement partie de ces femmes qui ont vécu l’épreuve de l’hystérectomie. Opérée en 2008 au terme de 18 mois d’un parcours du combattant qui l’a menée de gynécologues en gynécologues.

70 000 femmes en France par an sont opérées de l’ablation de l’utérus. C’est absolument incroyable, on n’en entend pas parler - Isabelle Lévy. 

Pour surmonter la détresse psychologique dans laquelle elle se trouve, Isabelle Lévy se plonge corps et âme dans le travail. J’ai énormément travaillé pendant ces années et je me suis aperçue que j’avais aussi besoin de transmettre. J’ai eu besoin d’écrire, j’ai eu besoin de faire des recherches sur ma famille… J’ai écrit un bouquin de 300 pages sur l’histoire de ma famille, sur plusieurs générations. Car l’une des conséquences de son opération, difficile à accepter, a été celle de devoir renoncer à toute grossesse, elle qui rêvait d’avoir des triplés, confie-t-elle en souriant. Ma prise en charge a été longue et difficile en raison de la désorganisation de notre système de soins : absence d’écoute des personnels médicaux soit par manque de disponibilité, soit par manque d’intérêt, rendez-vous à plusieurs mois, (…) absence de suivi psychologique..., souligne-t-elle. Ce livre lui a permis d’exprimer ce qu’elle avait tu jusque-là. Elle aimerait aussi que son ouvrage serve à d’autres : qu’il améliore le sort des femmes qui ont dû ou qui devront traverser la même épreuve.

Note

Sang et Encre, Isabelle Lévy, Fauves Editions.

*Selon l’Institut de recherche et de documentation en économie de la santé (Irdes) : moins de 65 000 hystérectomies ont été réalisées en 2016, contre près de 70 000 par an en 2010.

Susie BOURQUINJournalistesusie.bourquin@infirmiers.com@SusieBourquin

 

Interview sur le blog Doctissimo : https://www.doctissimo.fr/html/sante/mag_2001/mag0608/sa_4152_hysterectomie.htm#

 

Interview sur le blog Rouge Grenade : https://www.rougegrenade.fr/2019/11/08/isabelle-levy-et-le-deuil-de-la-fertilite/

 

Interview sur le blog DMPVD : https://dmpvd.wordpress.com/2019/10/21/sang-encre-une-interview-avec-isabelle-levy/

 

Véritable ''page Turner'', ce témoignage glaçant nous plonge dans une expérience humaine littéralement extraordinaire. Il jette un regard clinique sur le combat d'une patiente au prise avec un milieu médical dont on découvre, sidéré, qu'il peut parfois oublier la dimension humaine de sa mission. On ne sort pas indemne de la lecture de ce récit. A lire... de toute urgence. Joël C. Commentaire laissé sur Amazon.com

 

Je viens de lire votre livre. Il est remarquable !
Mon hystérectomie a lieu le 19 novembre. J'ai 45 ans et malheureusement je n'ai pas d'enfant.
C'est super dur et vous savez de quoi je parle...
Juste pour vous dire merci d'avoir pû mettre tous ces maux sur papier. S. 27 octobre 2021. 

 

Bonjour Isabelle, Je viens de terminer la lecture de votre ouvrage et je dois vous dire que ce dernier est une pépite. Cela fait extrêmement plaisir de lire un livre d’une personne qui met en avant les tabous et les problématiques liés à la féminité. Les médecins n’abordent que l’aspect technique mais comme vous le dites si bien, ils oublient malheureusement l’aspect psychologique de l’hystérectomie. J’ai 30 ans, j’ai dû subir également cette opération le 6 mars 2019 (Une date que l’on oublie jamais) et je n’ai pas eu d’enfants avant cette intervention. Les personnes ont du mal à comprendre le deuil de la maternité et les hommes comme les femmes préfèrent fuir quand on aborde ce sujet. Les maladresses évoquées à la fin de l’ouvrage résument bien les choses. Le pire c’est que j’ai entendu ses phrases de la part des psy. Je vous remercie d’avoir écrit ce livre. Bien à vous. M.H. Juin 2020. 

 

Bonjour Madame, Je viens de lire votre livre "Sang et encre" et je voulais tout d'abord vous en féliciter. Il est agréable à lire et permet enfin d'avoir un témoignage sur les fibromes et l'hysterectomie. [...] J'ai moi même des problèmes de fibromes, et j'ai retrouvé beaucoup de choses dans votre livre que j'ai vécu aussi. B.D. Aôut 2020. 

 

Bonjour Isabelle. Je viens de lire votre témoignage. J'ai subi une hystérectomie moi aussi en août 2018. A la grande différence de vous, j'ai eu 2 enfants. Cela fait maintenant 2 ans que je me bats avec une neuropathie suite à l'intervention ; le gynécologue qui m'a opérée n'en n'a que faire. Il a été odieux, méprisant, humiliant avant et après l'opération. Je pense qu'il reste encore un long chemin à parcourir pour que cette maladie soit soignée sans nous castrer (c'est tout de même le mot approprié) mais, c'est pour eux une façon de se débarrasser de tout suivi et cela les arrange même si pour un certain nombre de femmes le désir de porter un enfant sera définitivement anéanti. On enlève un utérus comme on enlève des dents de sagesses, vous avez bien raison. Maintenant, il me propose des consultations psychologiques. Il se réfugie derrière cela et ne cherche aucun dialogue. J'ai refusé de rentrer dans son jeu. Plus on mettra à jour les dysfonctionnements médicaux, plus ils chercheront à progresser dans de vrais soins. Cordialement. VB. Septembre 2020.